Maléfices

Maléfices est un roman (Thriller) de Maxime Chattam sorti en 2004 aux éditions Michel Lafon. Troisième et ultime épisode de la Trilogie du Mal, il met en scène Joshua Brolin et sa toute nouvelle amie Annabel O'Donnel qui ont coopéré et dénoué l'énigme de la secte Caliban dans l'épisode In Tenebris.

Maléfices de Maxime CHATTAM, édition Michel LAFON

Présentation de l'éditeur

Une ombre inquiètante rôde dans les forêts de l'Oregon, là où se passent parfois des choses dont nul homme ne devrait rien savoir. C'est d'abord un employé de l'environnement qui est retrouvé mort, le visage horrifié. Aucune trace du criminel... Dans le même temps, des femmes disparaissent en pleine nuit, pendant le sommeil de leur époux. Pas de trace d'effraction dans les maisons... Et puis se répand une épidémie singulière, du jamais vu : les foyers de Portland sont envahis par des araignées aux piqûres mortelles. Les victimes s'accumulent et la psychose s'intensifie.

Et s'il n'y avait qu'une seule et même personne derrière tout cela ? Un être pas comme les autres.

Peu à peu, on commence à murmurer le pire... Et s'il n'était pas humain ?

Joshua Brolin et Annabel O'Donnel s'immiscent dans l'enquête. L'ex-profiler du FBI et la détective new-yorkaise vont entrer dans la toile et faire face à l'impensable. Une nouvelle génération de tueur.

Lorsque le suspense rencontre la pire de nos peurs...

Les premières lignes

Sydney Folstom, médecin légiste et directrice de la morgue de Portland, s'empara d'un scalpel par la mitre et vérifia le tranchant de sa lame. Le soleil de ce début de matinée venait s'y réfléchir à travers la verrière, soulignant le fil aigu et dangereux.

D'un geste appliqué, le Dr Folstom sectionna un rameau à sa base puis le repiqua dans l'humus. Elle fit un pas en arrière. Cette serre attenante à son bureau était son havre de repos, la quiétude des végétaux au coeur du royaume des morts.

« Pousse ma grande, fais-moi plaisir », murmura-t-elle avec un geste maternel à l'attention de la bouture.

Sous le dôme de lumière de cette petite pièce, les multiples variétés de plantes s'emparaient de l'espace jusqu'à rendre l'air plus dense, la chlorophylle s'étalait sur les murs de verre, grimpait sur les trellis et mordait sur le sol de la porte. Sydney s'épongea le front. Le mois de juin était à peine entamé, et il faisit déjà un chaleur étouffante.

Elle détestait cette canicule estivale.

Informations détaillées



Commentaires

Salandar

- 05-03-2008 - 20h34

The Best of the best de la trilogie !
Une saga qui se termine avec une oeuvre vraiment bien écrite.
L'auteur ne fait que prouver, une fois de plus, qu'il sait nous tenir en haleine face à une intrigue qu'on ne peut guère lâcher tant elle est riche en rebondissement.
En bref, le meilleur volet de la sage, en plus avec une mise en scène vraiment bien pensée sur un thème intéressante et bien choisi.
De plus, la véracité des informations contenues dans le livre nous permet d'apprendre des choses tout en savourant un thriller de choix.

A conseiller aux adeptes de thriller !

Nina

- 05-08-2008 - 17h11

Enfin, je viens de lire la dernière page de Maléfices et ainsi terminer la trilogie !

Bravo et merci pour ces bons moments de lecture !

Aurélie

- 24-08-2008 - 12h44

A quand une suite à cette trilogie?
Brolin me manque beaucoup!

Andre

- 06-12-2008 - 15h05

es qu'on saura un jour ou est passe le mari de Annabel

thierry

- 30-10-2009 - 08h39

ANDRE lis la promesse des tenebres tu comprendrais ce qui c'est passer avec son mari

Xavier

- 11-11-2009 - 06h58

Je viens de finir la trilogie du mal et je dois dire que ca vous transporte très loin dans la lecture et vous prend au tripes.
Les tomes dévorés en a peine 1semaines et je vais me prendre "la promesse du mal" de ce pas pour avoir la solution sur le mari d'Anabelle. Pour me plonger plus tard dans les autres, avec le plus grand plaisir.

PE

- 13-05-2010 - 18h41


J'ai bien regretté de voir écrit le mot "FIN" !!!!

Nathalie

- 30-09-2010 - 09h17

A mon avis ce qu'Andre veut savoir c'est si Annabel découvrira ce qu'est devenu son mari,peut-être dans"Maléfices" que je lirai prochainement en attendant j'attend de lire Malronce et même si je ne suis pas "Caliban" dans "In tenebris" je dévore tous ces romans.
Bonne évasions à tous dans vos lecture et encore MILLE MERCI à MAXIME et c'est vrai que pourquoi pas un raman d'amour comme tu en parle à la fin d'"In tenebris" je suis certaine qu'in serait magique!

beth

- 11-08-2011 - 19h35

je viens de boucler cette belle aventure par "maléfices" et franchement je dois avouer que c'est presque les larmes aux yeux que j'ai refermé pour la derniere fois ce livre.
c'est tout simplement "accrochant" ce livre et cela jusqu'à la derniere page.
et oui...merci à Maxime

Ajouter un commmentaire